La meilleure des vies, J. K. Rowling



Date de publication : 15 novembre 2017 (VO : 14 avril 2015)
Edition : Grasset
Pages : 73
Genre : Essai / Développement Personnel 

~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~

J'ai remarqué il y a quelques jours ce livre et surtout, le nom de son auteure... Oui, J. K. Rowling !! 
Evidemment, ni une ni deux, j'ai commandé ce tout petit livre. 


Un concentré d'optimisme 

Ce livre n'est pas un roman, il s'agit en fait de la retranscription du discours que J. K. Rowling a prononcé lorsqu'elle a été invitée à faire le discours de remise des diplômes à Harvard en 2008. 

Avec beaucoup d'humour et de jolies références à Harry Potter bien placées, J. K. Rowling va parler de sa propre expérience, de ses hauts, de ses bas, afin de donner des conseils avisés aux nouveaux diplômes mais qui peuvent véritablement s'adresser à tout le monde. 

Dans une première partie, elle s'intéresse à la place de l'échec. En effet, il n'est pas rare de finir diplômé sans avoir véritablement été confronté à de gros échecs et c'est quelque chose qui fait peur et qui peut nous démunir complètement. L'auteure du petit sorcier à la cicatrice explique alors comment c'est justement le fait de s'être retrouvée au plus bas qui l'a poussé à se lancer dans une aventure impossible. Avec honnêteté, elle explique comment elle est devenue "la plus formidable ratée que j'ai jamais connu". Evidemment, elle ne souhaite à personne ce qui lui est arrivée mais elle veut faire passer le message que, ça ira mieux. Et qu'une fois que sa plus grande peur est arrivée, et bien, on peut développer une aptitude à survivre et une belle dose d'humilité. 

Nous n'avons pas besoin de magie pour transformer notre monde : nous portons déjà en nous le pouvoir dont nous avons besoin. 

Dans une seconde partie, elle explique ce qu'est pour elle, l'importance de l'imagination. Par imagination, elle ne parle pas seulement de littérature et de magie mais de cette faculté de s'identifier à quelqu'un dont on ne partage pas l'expérience. Cette sensation nous pousse à l'empathie...
J. K. Rowling revient alors sur la période où elle travaillait à Amnesty International où elle a lu, vu, entendu des témoignages effroyables et la façon dont elle l'exprime est très touchante. 

Je pense que J. K. Rowling est une grande dame. Et pas seulement parce qu'elle a écrit l'histoire que j'aime le plus au monde. Non, par son vécu, son parcours, elle est devenue riche de conseils, de valeurs. Je le vois régulièrement sur twitter et j'ai vraiment reconnu cette personne que j'admire au coeur des lignes de ce livre. C'est un discours court mais percutant et qui fait réfléchir. 
J'ai beaucoup apprécié le lire et je le relierai assurément. 

L'objet livre en sois est très beau avec une couverture hardback de qualité, des feuilles très épaisses et des illustrations pertinentes une page sur deux. Ces dessins permettent de mettre en valeur les mots clés du texte. 

Bilan


A travers ce discours, J. K. Rowling donne de jolis conseils qui font réfléchir et qui sont remplis d'optimisme. J'ai été émue par ses mots et j'ai terminé les dernières pages avec un sourire aux lèvres. 






Mes chroniques sur les autres romans de l'auteure : 


Bonne journée 
Bisous
💛

Camille

6 commentaires:

  1. Tu m’as convaincue ma Camille. Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Ca ne m'étonne pas de toi ! Quand je l'ai vu, j'ai direct pensé à toi :)

    RépondreSupprimer
  3. Ce discours m'intrigue depuis qu'on en parle.. Surtout venant de JK Rowling. Il faudra que je le découvre à l'occasion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été tout de suite intriguée et... j'ai craqué ^^

      Supprimer

Un petit commentaire me fait toujours très plaisir ♥

Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

Toutes les maisons d'édition :  
Tous les genres:  

Tous les genres