Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

lundi 6 novembre 2017

(Coup de foudre à Manhattan #0,5) Minuit sur Times Square, Sarah Morgan



Titre : Minuit sur Times Square 
Série : Coup de foudre à Manhattan
Auteur : Sarah Morgan
Date de publication : février 2017
Éditions : Harlequin 
Pages : ebook uniquement (environ 130 pages)
Genre : Romance contemporaine 



~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Une petite chronique pour un petit livre trop chou dévoré en une heure et demie ! 



Une mise en bouche d'une nouvelle série trop chou ! 


A la base, je suis fan de Sarah Morgan depuis La danse hésitante des flocons de neige.  Mon amour a été conforté par la suite L'exquise clarté d'un rayon de lune. Cette auteure arrive a créer des univers trop mignons, chaleureux et romantiques qui me font rêver. J'avais super envie de terminer la trilogie des Frères O'Neil, mais en attendant le tome 3 qui est encore entre les mains de la poste, j'ai eu envie de découvrir sa nouvelle série qui se passe a New York et comme le tome 0,5 n'est disponible qu'en numérique, j'étais à peu près certaine de ne pas avoir de soucis de livraison ^^ 

Dans Minuit sur Times Square, on fait la connaissance de Matilda qui est serveuse dans une boite qui travaille dans l’événementiel. Sachant qu'elle est à peu près la personne la plus maladroite de la Terre, on va dire que ce n'est pas la carrière la plus adaptée à ses capacités ^^ Mais bon, on est à New York et écrire des livres chez sois sans les publier n'aide pas à payer le loyer et les factures... Matilda a donc besoin de ce travail, d'autant plus que l'hôte de cette soirée n'est autre que Chase Adams, un businessman plein aux as qui a pour petit frère un grand éditeur. Matilda aimerait donc lui toucher deux mots et lui transmettre son manuscrit sauf qu’évidemment, sa maladresse légendaire va modifier quelque peu ses plans... 

Mais ne croyez pas qu'il s'agisse d'une fin malheureuse... Non, nous sommes au coeur d'une jolie romance Harlequin et l'amour n'a pas donné son dernier mot ^^ 


Ce que j'ai particulièrement aimé dans cette jolie romance, c'est que chaque personnage ressent le besoin de se faire passer pour quelqu'un d'autre pour que l'autre l'apprécie et ce, pour des raisons complètement différentes. Matilda est très timide et quand elle s'observe dans le miroir, elle ne voit que ses défauts. Du coup, pour un soir, elle imagine qu'elle peut être l'une des héroïnes qu'elle décrit dans ses livres, une femme fatale qui sait flirter, qui a de la répartie et qui n'a pas froid aux yeux. Chase quant à lui, et bien... il est Chase Adams, le millionnaire dont tout le monde veut une faveur. Quand il rencontre une femme qui ne le reconnait pas, il joue le tout pour le tout et s'invente un alter ego simple, un peu comme celui qu'il était avant de prendre les rênes de son entreprise... 
Et pourtant, en dehors de leurs noms respectifs "Lara et Alex" vont tout s'avouer de leurs vies, de leurs problèmes, de leurs rêves... C'était vraiment adorable de voir ces deux-là tomber si rapidement amoureux l'un de l'autre. Ils sont mignons comme tout avec leur vulnérabilité... 

Les autres peuvent te décourager, te compliquer la vie et te casser le moral. Mais au final, il n'y a qu'une seule personne qui puisse tuer ton rêve - et c'est toi-même. Ne renonce jamais. 

Et puis rapidement, au début, Matilda évoque trois autres de ses collègues Paige, Frankie et Eva, trois copines qui ont débarquées ensemble a New York et qui seront les héroïnes des prochains tomes... J'en ai déjà l'eau à la bouche. 


Bilan

Cette histoire est peut-être brève mais c'est un vrai concentré de romance hivernale.Je me suis laissée complètement envoûter par l'histoire de Matilda et Chase et maintenant, j'ai vraiment envie de me mettre à la suite pour découvrir les histoires des autres héros de cette série. J'ai dévoré cette courte histoire d'une traite mais attention, ce n'est pas parce qu'elle est courte qu'elle n'est pas approfondie, au contraire, je l'ai trouvée parfaitement dosée. Les personnages sont assez creusés pour être attachants. En fait, la longueur vient du fait que l'essentiel de l'intrigue se déroule en une soirée et c'est ça qui fait la magie de cette histoire. 





Mes chroniques sur les autres romans de l'auteure :  






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire