Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

mercredi 25 octobre 2017

Pas si simple, Lucie Castel



Titre : Pas si simple 
Auteur : Lucie Castel
Date de publication : 22 mars 2017
Éditions : Harlequin (&H)
Pages : 285
Genre : Romance Contemporaine



~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


J'ai eu envie de ce livre dès sa sortie et en apprenant que l'auteure était au Salon du Livre de Paris, j'ai attendu cet événement pour acheter mon livre et me le faire dédicacer. Pour info, Lucie est adorable et magnifique ! 
Cependant, en lisant le résumé, j'ai vu qu'il s'agissait d'une romance de Noël et du coup, j'ai décidé de me le garder pour plus tard. Avec les chocolats qui arrivent dans les rayons des super marchés et les décorations dans les magasins, j'ai estimé qu'on était assez à Noël pour commencer ma cure de romances enneigées ^^ 


Au menu de ce repas de Noël : amour, humour et révélations ^^ 


Déjà, il faut que je vous dise quelque chose : j'adore les romances et en particulier les romances de Noël, que ce soit en romans ou en téléfilms. Vraiment. J'aime cette bonne humeur qui s'en dégage, cette optimisme, cet espoir, les valeurs... Bref, mon petit coeur fond face à cette ambiance, la neige et les décorations lumineuses...

Pas si simple commence dans un aéroport (bon, déjà, j'adore le décor ^^). Scarlett et sa sœur Mélie sont coincées à Heathrow alors qu'une tempête de neige empêche les avions de décoller. Ce ne serait pas très grave si on n'était pas le 23 décembre et que les deux sœurs n’angoissaient pas à l'idée de ne pas arriver à temps pour fêter Noël avec leur mère. Leur papa étant décédé il y a quelques mois, ce sera leur premier Noël à trois, alors pas question de laisser tomber leur mère. Seulement, on ne peut pas dire que les conditions météorologiques jouent en leur faveur...

C'est dans les toilettes (pour homme) de l'aéroport que Scarlett rencontre William, un bel anglais (mais avec un quart français, si si, c'est important) qui lui aussi, a prévu de se rendre à Paris. Quitte à attendre un avion qui ne partira jamais, autant le faire ensemble et c'est ainsi qu'à la suite de péripéties dont je vous passe les détails, les deux françaises se retrouvent le 24 décembre, chez William et son frère Thomas

A bien y réfléchir, en laissant de coté mon habituel mauvais esprit, c'est sans doute la chose la plus romantique qu'un homme m'ait dite.
Et comme on se trouve dans ma vie, ça a forcément lieu dans des toilettes.

Et puis, pour en rajouter une couche, voilà que toute la famille des deux jeunes hommes débarque : la grand-mère fantasque, la mère autoritaire, le père effacé et la tante dépressive ! 
Si Scarlett et William ont bien senti des étincelles à leur rencontre, il devient clairement difficile d'envisager une relation au milieu de ce chaos qu'est sa famille, d'autant plus qu'il est très mal en point depuis qu'il est devenu veuf. Pourtant je les ai trouvé tellement chou tous les deux à jouer leur romance sur un air théâtral pour éviter de s'impliquer trop personnellement et à toujours justifier les comportements de l'un ou de l'autre grâce aux éternels préjugés sur les français et les anglais. C'est à la fois craquant et tellement drôle. Et puis mince quoi, il y a vraiment une belle alchimie entre eux. 

En plein cœur d'une crise familiale où tout le monde se met à s'envoyer en pleine tête ses quatre vérités, Scarlett prend du recul sur elle même, et grâce aux yeux avisé de sa sexologue de sœur, elle va se rendre compte qu'elle s'est complètement refermée depuis la mort de leur père, préférant éviter toute idée de bonheur, pour ne pas tomber de haut par la suite. 
Avec beaucoup d'humour et de romance, Pas si simple secoue un peu les cadavres bien cachés d'une famille qui mise tout sur l'apparence. On apprend à s'affirmer et à s'ouvrir au bonheur même si les fantômes et les secrets sont bien présents. 

Cela étant, si tu gardes la foi avec un peu de rouge à lèvres et de mascara, ce sera plus efficace. Dieu aime les gens qui prennent soin d'euxh.


Bilan

Pas si simple regroupe tout  ce que j'aime dans une lecture doudou : des héros attachants (notamment William dont le charme anglais fait terriblement effet), sympathiques mais aussi fragiles et un peu complexes, un cadre qui fait rêver (entre la jolie maison londonienne et l'aéroport, on fait difficilement mieux à mes yeux), une histoires romantique à souhait mais aussi touchante et une belle dose d'humour apportée par des personnages secondaire hauts en couleurs. 
J'ai commencé cette histoire en soirée et le lendemain matin, elle était dévorée. J'ai souri, ri et me suis laissée émouvoir par cette histoire adorable, à lire une tasse de thé à la main. 






Bonne journée
Bisous
💛


4 commentaires:

  1. J'ai vraiment très envie de lire cette romance! J'ai juste un peu peur car la chicklit et moi on n'accroche pas vraiment! Même si j'adore la romance!
    Du coup j'attends Novembre-Décembre pour le caser dans mes lectures de Noël <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le classerais pas du tout en chick-lit mais plus en romance contemporaine : même s'il y a de l'humour, les sujets sont plus sérieux et la romans plus... Je ne sais pas quoi mais plus !
      Mais si non, j'ai eu une très grosse période où j'ai été un peu dégoûtée par la chick lit et ce sont les romans de Marie Vareille qui m'ont réconciliée avec le genre et maintenant j'en relis un peu mais à petite dose.
      Pour info, il sort bientôt en poche et la couverture est encore plus jolie !!

      Supprimer
  2. cela a l'air d'être une histoire très sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est chou et attendrissant et ça fait passer un vrai beau moment de lecture <3

      Supprimer