Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

mercredi 16 août 2017

(Ivy Years #3) L'homme de l'année, Sarina Bowen



Titre : L'homme de l'année  (VO : Understatement of the year)
Série : Ivy Years #3
Auteur : Sarina Bowen
Date de publication : 12 juillet 2017 (VO : 29 septembre 2014) 
Éditions : Auto-édité
Pages : 316


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Etant donné que j'ai adoré les deux premiers tomes de la série Ivy Years, j'étais impatiente de ddécouvrir la suite ! Et quand, en plus, j'ai appris qu'il s'agissait d'une romance M/M... Mon désir n'a fait que redoubler !!


Mes chroniques sur les premiers tomes :  



 Une romance poignante sur l'auto-acceptation 


Pour un troisième roman, nous retrouvons l'équipe de hockey de l'université... Cette fois, on va se concentrer sur Graham, un joueur qui va voir sa quiétude au sein de l'équipe s'évaporer lorsqu'un nouveau joueur va intégrer l'équipe. Ce joueur, c'est Rikker, l'ancien petit ami de Graham. La grande différence entre les deux garçons, c'est que contrairement à Graham, Rikker ne cache rien de son orientation.
En fait, c'est même l'inverse. Etant donné qu'il a été renvoyé de sa précédente équipe quand il a été forcé de faire son coming out, ici, à Harkness, il a décidé de jouer cartes sur table d'entrée de jeu, et tant pis si ça ne plait pas à tout le monde. Et franchement, ça passe plutôt bien. Déjà, on a Hartley qui est un capitaine en or, Bella, l'assistante/manager de l'équipe qui l'accueille à bras ouvert et le coach qui est très à l'écoute. La plupart des joueurs ne font pas particulièrement de remarques à part un ou deux crétins...
Malgré ça, Graham est absolument terrorisé par le fait que Rikker pourrait dévoiler son secret. Il faut dire qu'ils ne sont pas quitter en très bons termes et que Graham à pas mal de choses à se reprocher. Pourtant, même si Rikker s'amuse à mettre Graham un peu mal à l'aise par moment, il ne pourrait jamais infliger à quelqu'un ce qu'il a vécu l'année précédente. Et pour ne rien faciliter, il est toujours très attiré par celui qu'il n'a pas vu depuis des années... Mais plutôt mourir que révéler ça. Il préfère boire comme un trou et finir avec des filles pour lesquelles il ne ressent rien.

J'étais la personne la plus homophode du monde. Parce que "homophobe" signifie "qui a peur des homosexuels". 
Et j'avais une trouille bleue de moi-même.

Le fait que des gens soient tellement intolérants que ça les rende si cons et si méchants me brise le coeur et me révolte à la fois. A cause d'eux, il y a des hommes comme Graham qui vivent avec un si gros secret au fond d'eux que ça les rend malade.
Graham est un super sportif, baraqué, populaire... et malgré ça, il est absolument terrorisé par la violence dont font preuve certains à l'égard des gens différents, et en l’occurrence, des homosexuels. Lui et Rikker se sont fait insulté voilà maintenant 5 ans, Rikker a été physiquement blessé mais c'est Graham qui n'a pas guéri. Il a toujours cette boule de peur et le pire, c'est qu'il a cru à ce que ces brutes imbéciles lui ont lancé, il se croit "dégénéré" et veut changer, quitte à ne pas être heureux.

Qu'est-ce qu'un bleu supplémentaire sur un cœur déjà endommagé ?

J'ai été vraiment touchée par l'histoire de Graham et Rikker. Très vite on se rend compte qu'il n'ont pas terminé leur histoire il y a 5 ans, que les sentiments et le désir sont toujours aussi présents. Mais malgré tout, malgré le bonheur des instants qu'ils passent tous les deux, il n'y a rien à faire, il faut que le relation reste cachée. Graham ne peut faire face au monde extérieur. Même s'il est un peut exaspérant par moment, même si je lui en voulais de s'accrocher à Rikker sans lui faire espérer de futur, m'a profondément bouleversé. Il culpabilise tellement de part ce qu'il est mais aussi à cause de sa lâcheté et du mal qu'il fait à Rikker en le rejetant dès qu'il sent que ça va trop loin...
Heureusement, Rikker est d'une patience infinie et il va épauler Graham dans son cheminement. Avant de révéler son homosexualité, Graham doit déjà s'accepter lui-même et ce n'est pas gagné...


Mais tu vois, chaque personne qui apprend la vérité te permet de respirer un peu mieux. Ensuite, le suivant devient plus facile, et ainsi de suite.


Bilan

Ce troisième tome est parfait. On y trouve la balance parfaite entre l'humour et l'émotion. Rikker et Graham m'ont fendu le coeur de par leur passé mais aussi par leur présent. Heureusement, il y a des personnes absolument géniales qui existent et qui rendent la vie légère. Heureusement que la vie est ponctuée d'éclats de rires parce franchement, elle est parfois loin d'être simple... 
Cette histoire est touchante, addictive et magnifique. Je suis vraiment contente que le tome 3 de cette super série ait été consacré à ce couple. 


Et vous voulez que je termine en vous disant un truc super cool ? Et bien il y a encore au moins 2 tomes encore non traduits !! Et comme j'adore cette série, ça me rend hyper heureuse de savoir que je vais encore pouvoir m'en mettre sous la dent ^^ 





Mes chroniques sur les autres romans traduits pas Laure Valentin :  






Bonne journée
Bisous
💛



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire