Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

jeudi 8 juin 2017

Confess, Colleen Hoover



Titre : Confess
Auteur : Colleen Hoover
Date de publication : 7 avril 2016 (VO : 10 mars 2015) 
Éditions : Hugo New Romance
Pages : 344



~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Colleen Hoover fait partie de mes auteures préférées alors j'étais impatiente de lire Confess qui m'avait été offert par BettieRose dans un swap ♥
Sans grandes surprises, c'est un nouveau coup de coeur !


Encore un coup de coeur


Dès le prologue, Colleen Hoover a su me tirer les larmes... Ca annonçait la couleur ! On y fait la connaissance d'Adam et Auburn, deux ados qui s'aiment éperdument. Malheureusement la scène se déroule dans un hôpital et c'est leur dernière rencontre, Adam mourra quelques jours plus tard.


Quelques années plus tard, Auburn arrive au Texas pour se rapporter, à nouveau de la famille d'Adam. Nous sommes dans le flou, Auburn a l'air de détester le Texas, Lydia, la mère d'Adam et même son nouveau travail. Mais alors pourquoi a-t-elle pris la décision de quitter Portland et sa famille ? Il va falloir attendre bien 150 pages pour comprendre la raison qui lie Auburn a cette femme, à cette ville. Et à partir de là, on comprends tous les sacrifices qu'elle endure...

Mais revenons au début, en rentrant chez elle, un soir, Aubrun tombe sur une petite annonce assez particulière pour un job à effet immédiat et c'est comme ça qu'elle fait la connaissance d'Owen. J'ai adoré leur rencontre, la manière dont ça se passe est super drôle. Et c'est comme ça qu'Auburn se retrouve, pour un soir à faire les encaissements dans la galerie de cet artiste peintre.
Sa peinture, parlons-en. J'adore quand Colleen Hoover ajoute une dimension en plus à ses romans. Dans Maybe Someday, on avait la musique de Griffin Peterson, ici on a les tableaux de Danny O'Connor, dans le roman, en couleurs. Ca permet tout de suite de se sentir en plongée dans l'ambiance. En en plus, elles sont absolument magnifiques. Autre détail, Owen peint en s'inspirant de confessions laissées dans la boîte aux lettres et ces confessions qui ponctuent le récit, elles sont véridiques. Certaines sont si poignantes...

Tout parait simple entre eux. Alors qu'ils sont tous les deux plutôt solitaires, on sent d'entrée une alchimie entre eux mais douce (pas comme certains NA où ils veulent de suite d'arracher les vêtements), non là c'est soft, il y a de l'attirance mais avec plein de douceur, d'amitié. C'est une relation que j'ai trouvée très belle.

Il y a les gens qu'on rencontre, dont on fait connaissance, et il y a ceux qu'on rencontre et qu'on connaissait déjà.

Enfin, très belle jusqu'à ce qu'il lui plante un lapin... Mais là encore, on sent qu'il y a quelque chose de louche qui se trame, des secrets qu'il ne veut pas lui avouer sur lui mais aussi sur son passé, parce qu'on a l'impression qu'il la connaissait d'avant ce fameux soir...
Mais peut-importe ce qu'ils ressentent, le destin va mettre une grande barrière entre eux. Et cette barrière, elle porte deux noms : Lydia et Trey, le frère d'Adam. Tous les passages où ils étaient en présence de d'Aubrun ou d'Owen me révulsaient, me faisaient trembler. Et pourtant, Auburn n'a pas le choix, elle doit les brosser dans le sens du poil.

Toute ma vie je repenserai à cette nuit, Owen. Même quand il ne faudra pas. 

J'ai aimé cette histoire pleine de compromis. Aubrurn et Owen ont tous les deux des proches qu'ils veulent protéger et pour ça, ils vont mettre de coté leurs désirs et refouler leurs sentiments. On ressent leur torture et c'est d'autant plus frustrant qu'Owen et Aubrun sont terriblement attachants. Alors qu'il est évidement qu'ils seraient plus forts à deux, être ensemble va s'avérer plus que difficile. Parce que leurs secrets, ils ont de bonnes raisons de les garder....



Bilan

Qu'est-ce que cette auteure est brillante ! 
Comme à son habitude, Colleen Hoover a su me toucher en plein coeur avec ses héros malmenés par la vie, qui sont tellement complémentaires  mais que la fatalité fait tout pour les séparer. 
J'ai terminé cette histoire avec le coeur en mille morceaux...



Mes chroniques sur autres romans de Colleen Hoover :  

 
 



Bonne journée
Bisous
💛


6 commentaires:

  1. Faut vraiment que je lise cette auteure. J'ai Hopeless dans ma PAL en plus.

    RépondreSupprimer
  2. Après avoir eu un coup de coeur pour l'adaptation en mini série, je meurs d'envie de lire ce roman. Et de découvrir cette auteure que je ne connaissais absolument pas !!! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu que tu as regardé la série, elle me fait super envie !!!!

      Supprimer