Retrouvez-moi aussi sur...

31 mai 2017

Le piège de l'innocence, Kelley York



Titre : Le piège de l'innocence (VO : Modern Monsters)
Auteur : Kelley York
Date de publication : 17 novembre 2016 (VO : 5 juin 2015) 
Éditions : Pocket Jeunesse
Pages : 316


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


D'ici quelques jours le Book Club de PKJ sur les romans de Kelley York aura lieu et comme je n'avait lu qu'un seul de ses romans pour le moment, je me suis dit qu'il était grand temps de rattraper mon retard !


 "Il voulait l'aider, il se retrouve accusé..."


Vic se considère lui-même comme "toléré". Il est loin de faire partie des mecs populaires de son lycée mais son meilleur ami, Brett, l'est. Alors Vic fait partie de la paire, et c'est ainsi qu'il se retrouve a une soirée chez Aaron alors qu'on ne peut pas vraiment dire que c'est le genre de soirées qu'il aime. Il vient avec Brett et repart avec Brett. Entre les deux, il attend un peu que le temps passe. C'est en faisant un tour dans le jardin qu'il voit Callie, une de ses camarades de classe, extrêmement éméchée, à tel point qu'elle n'arrive même plus à marcher. Il va alors l'aider et l'accompagner à l'étage de la maison et la laisser dans une chambre pour qu'elle se repose.
Le lendemain matin, la police frappe à sa porte : Callie a été violée cette nuit et le dernier visage qu'elle se souvient avoir vu est celui de Vic. 

Au delà du choc pour Vic, ce qui m'a profondément blessée, c'est l'attitude de la mère de Vic qui condamne immédiatement son fils. Certes, on va découvrir beaucoup de secrets autour d'elle au cours du roman mais quand même... L'attitude qu'elle a envers son fils m'a brisé le coeur.
Heureusement, Brett et ses parents sont là pour le soutenir dans cette épreuve qui comporte son lot d'interrogatoires poussés et de réactions plus que violentes de la part des camarades de Vic et Callie.

Déflexion : technique policière d'interrogatoire consistant à justifier d'un point de vue moral à un suspect le crime dont il est suspecté.

Vic est un héros vraiment attachant et donc il est facile de se rendre proche. Il est assez solitaire mais pas dans le genre geek hyper brillant non plus. Il est gentil, serviable, ne se fait pas remarquer. On en vient à se demander comme une telle histoire peut lui tomber dessus.
Au delà de toute cette histoire de viol, de coupable présumé etc, Le piège de l'innocence aborde un autre sujet qui est celui de vivre dans l'ombre de quelqu'un d'autre.
Depuis qu'il est gosse, Vic est le meilleur ami de Brett qui est un des sportifs populaires. Vic se fait inviter aux fêtes parce qu'il est l'ami de Brett mais au delà de ça, il est complètement invisible jusqu'au jour où tous les regards vont se tourner vers lui. Brett l'a toujours soutenu mais Vic ne veut pas encore une fois se cacher derrière lui. Et tout ce qu'il va subir est assez horrible. Les autres élèves ne vont pas attendre le verdict des juges pour le condamner.
Heureusement, c'est à ce moment qu'il va rencontrer Autumn, la meilleure amie de Callie qui, elle aussi, est solitaire et a sa vie qui ne tourne presque qu'autour de Callie. Elle est déterminée à trouver qui est le véritable coupable, et qui mieux que le suspect numéro 1 pour l'aider dans sa traque ? Parce que si Vic sait qu'il n'a pas fait de mal à Callie, il se sent coupable de n'avoir pas su la protéger. 

Si passer du temps avec Autumn m'a appris quelque chose, c'est que je n'ai pas besoin d'être brillant ou extraordinaire pour être spécial. Je mérite mieux que ça. 

J'ai lu que certains avaient trouvé la fin prévisible... Moi pas. Au contraire, à la révélation, j'en ai refermé on livre d'un coup sec et je suis allée faire quelques pas avant de poursuivre la lecture.
J'ai trouvé toute cette intrigue extrêmement bien menée. Le plus important à mes yeux était d’innocenter Vic mais tant que le véritable coupable ne serait démaqué, tout le monde au lycée, comme chez lui, continuerait de le regarder de travers. La présomption d’innocence, elle n'existe que sur le papier...

Affliction : peine profonde, chagrin immense, détresse.


Bilan

Le piège de l'innocence est un super drame où j'ai été, pendant toute ma lecture, dans l'attente de l'annonce du coupable. Les personnages sont attachants, surtout Vic et Autumn mais aussi Callie, Brett et même ses parents dans une moindre mesure. 
Et c'est aussi une belle histoire sur l'amitié, la confiance en soi mais aussi dans les autres. On suit un héros accusé à tord, dont presque personne ne croit en l'innocence et au lien de se recroqueviller sur lui-même, cette épreuve va le faire grandir et lui ouvrir les yeux. L'histoire de Vic est poignante.
Kelley York dit dans les remerciements que beaucoup ont écrit sur les victimes de viols mais qu'elle a voulu montrer l'impact et les conséquences pour l'entourage, et je trouve qu'elle l'a fait avec brio.


Ma chronique sur un autre roman de Kelley York :

 



Bonne fin de journée
Bisous
💛


2 commentaires: