Retrouvez-moi aussi sur...

Mes dernières chroniques :  

samedi 6 mai 2017

(Calendar Girl #5) Mai, Audrey Carlan



Titre : Mai (VO : May)
Série : Calendar Girl #5
Auteur : Audrey Carlan
Date de publication : 4 mai 2017 (VO : 28 mai 2015) 
Éditions : Hugo New Romance 
Pages : 156


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Comme tous les mois, j'attendais mon Calendar Girl pré-commandé depuis des semaines... Après 2 tomes vraiment sympas, je me suis dit que la série était vraiment bien partie pour s'améliorer malgré un départ très chaotiques ! Malheureusement, l'avis de Carole sur Twitter m'a complètement refroidie quand elle m'a dit l'avoir encore mois apprécié que février (que j'ai vraiment trouvé naze).
Et puis j'ai eu une insomnie dans la nuit de mercredi à jeudi et je me suis dit qu'au lieu de continuer mes lectures en cours, j'allais dévorer ce petit livre qui, au final, ne m'a pas si déplu que ça.
Je pense que, comme j'étais préparée psychologique à lire une catastrophe, et bien je m'attendais à pire que ça.



Mes chroniques sur les 4 premiers tomes :  

 


Une Mia qui s'éclate et ne se prend pas la tête


Pour ce nouveau mois, Mia prend un vol en direction d'Hawai ! Cette fois, c'est pour jouer les belles en bikini qu'elle a été embauchée.

Un truc qui m'a semblé étrange, c'est que Mia n'est clairement pas escort dans ce tome. Je veux dire, son boulot c'est de se pavaner aux cotés d'hommes qui ont besoin d'un trophée à leur bras. L'agence de tante Milly, ce n'est pas une agence de mannequins. Et là, on dirait vraiment qu'elle a un CDD d'un mois en tant que mannequin pour maillots de bains. Du coup, les interactions entre elle et son client ne se font qu'à travers un écran d'appareil photo et que trouve que ça enlève du sens.
Bon, après, ça fait que l'histoire, par son contexte est différente... En fait, on dirait même plutôt que Mia est en vacances. Et ses vacances, elle va en profiter pour s'amuser, visiter un pays, boire des coctails, s'envoyer en l'air avec son partenaire de pub tout en essayant d'arrêter de ruminer sur la relation de Wes avec son actrice.
D'ailleurs Wes, il est descendu plus bas que terre dans mon estime. Déjà que j'étais sacrément en colère contre lui d'avoir couché avec elle quelques jours à peine après avoir revu Mia voilà qu'il sort maintenant officiellement avec elle. C'est une chose d'avoir craqué pour une nuit, s'en est une autre de se lancer dans une vraie relation. Je ne sais même plus trop si j'ai envie de voir Mia finir avec lui. Il va falloir qu'il fasse de sacrés efforts pour redresser la barre.

Bref, afin d'oublier un peu ce dernier, Mia a décidé de se lancer dans une relation fusionnelle avec celui qui va partager les pages de magazine Taï, un très sexy hawaïen.
Comme d'habitude, j'ai trouvé les scènes de sexe un peu trop nombreuses et certains passages m'ont fait lever les yeux au ciels tellement c'était ridicule... Mais j'ai apprécié le fait que, contrairement à février, l'auteure n'essaie pas de justifier ça comme une découverte sur elle même, un apprentissage pour s'aimer... Non, là, elle s'éclate, point.
Du coup, j'ai trouvé ça plutôt sympa, d'autant plus que Taï est assez mignon. Il s'amuse avec Mia mais rêve de rencontrer la femme de sa vie et est même plutôt inquiet de ne pas croiser son chemin ^^

Des traits d'entre noire s'enroulent autour de muscles robustes et bronzés.

Deux autres personnages sont plus présents dans cette histoire, Maddy, la petite soeur que j'ai bien aimé et Gin, la meilleure amie que je ne peux pas voir en peinture. Limite, je veux passer les passages où elle est là tellement elle m'horripile.
Maddy est mignonne, romantique et intelligente. Rien à voir donc avec sa sœur. Je n'apprécie d'ailleurs pas trop la manière dont Mia "protège" sa sœur. Je trouve qu'elle fait capricieuse et égoïste. Elle a du mal à aller dans son sens. Elle veut que sa sœur soit heureuse mais j'ai l’impression qu'elle veut quand même lui imposer ses conditions. Ok, elle l'adore mais il y a quelque chose qui me chiffonne... 


Bilan

Mai est nettement en dessous de Mars et Avril qui étaient top mais ce n'est pas si mauvais que ça. J'ai aimé que la légèreté de ce tome soit authentique, sans vouloir y chercher une dimension psychologique. Non, Mia est en vacances et s'amuse pour oublier sa colère contre celui qui lui faisait des promesses.  
Bref, un tome léger et sexy.
Par contre, je suis aussi sceptique que Mia face à son prochain contrat... 



Bonne journée
Bisous
💛


2 commentaires:

  1. On se rejoint sur ce tome-ci au final. Son boulot n'est clairement pas au premier plan. Comme tu dis, ce sont des vacances :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve ça dommage de ne pas traiter le principe de l'escort jusqu'au bout.

      Supprimer