15 mars 2017

(The Elements #2) The Fire, Britainny C. Cherry



Titre : The Fire (VO : The Fire between High & Lo)
Série : The Elements #2
Auteur : Britainny C. Cherry
Date de publication : 9 mars 2017 (VO : 28 mars 2016) 
Éditions : Hugo New Romance 
Pages : 437


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


J'avais absolument adoré le premier tome de la série The Elements avec cette histoire poignante de deux individus qui doivent apprendre à se reconstruire après la perte des personnes qu'ils aimaient le plus. Tristan et Liz m'avaient terriblement émue et j'espérais qu'il en serait de même avec cette histoire.



Ma chronique sur le premier tome de la série The Elements : 

Je précise que même si ces romans dont partie d'une même série, ils sont totalement indépendants. 



Des larmes, des larmes, des larmes et un peu de sourires 


J'ai beaucoup pleuré. C'est clairement la première chose qui me vient à l'esprit quand je repense à cette lecture. Du début, jusqu'à la fin, j'ai eu la gorge nouée, j'ai eu des larmes dans les yeux, sur mes joues et j'ai étouffé des sanglots. Je crois que l'auteure aime réduire ses personnages au plus grand malheur, et quand on croit qu'ils sont plus bas que terre, elle leur donne une pelle pour qu'ils creusent encore un peu plus.

La vérité, c'est que je te veux. Je veux que tu reviennes dans ma vie, et plus encore. Je n'arrête pas de penser à toi, High. Pas pour échapper à la réalité, mais pour la vivre, au contraire. Tu es mon coeur. Tu es mon âme.

Logan et Alyssa sont amis depuis deux ans, non, pas amis, meilleurs amis. Et peu à peu, ils vont tomber amoureux l'un de l'autre. Mais Logan est bourré de problèmes familiaux et n'a aucune confiance en lui. En même temps, quand son père le tabasse et que la mère pesse son temps à lui dire qu'il ne vaut rien, qu'il n'y a que son frère qui fera quelque chose de sa vie, comment est-ce qu'il pourrait s'en sortir ? Il a Alyssa qui tient à lui et qui essaie de le motiver, et puis son frère Kellan qui fait tout ce qu'il peut pour essayer de l'aider mais les problèmes de Logan le rattrapent toujours et il sombre.
Alors oui, il fait des erreurs, des conneries même. Mais pas un instant j'ai pu le blâmer. Pas une seule fois je n'ai été déçue de son comportement, seulement des circonstances.
Au fil des pages et des années, on suit de près ou de loin ces deux personnages qui ont l'air si éloignés, lui dans profondeurs et elles sur des sommets de richesses et pourtant si proches, si seuls, délaissés par leurs parents, constamment rabaissés.
Ils tiennent l'un a l'autre plus que tout au monde mais ils sont forcés de s'éloigner... Et puis Kellan va s'en mêler et peut-être que l'amitié entre ceux qui se surnomment High & Lo n'est peut être pas complètement morte... Peut-être que malgré toutes les épreuves, ils vont pouvoir se retrouver.

Je te veux, toi. Je veux tout de toi, le bon, le moins bon, la douleur, la colère. Si tu te retrouves en enfer, je te tiendrai la main pour en sortir. Si les flammes dans nos vies continuent de monter, nous brûlerons ensemble.

J'ai pleuré et pourtant j'ai aussi souri. J'ai souri devant l'amour inconditionnel que porte Alyssa à Logan malgré tout ce qu'il lui a fait endurer. J'ai souri en voyant comment Logan, qui se croyait incapable d'aimer, tombe un peu plus amoureux d'Alyssa à chaque fois qu'il la vois. J'ai souris parce que même dans leurs familles pourries, ils ont chacun un frère et une soeur qui sont là pour les soutenir. J'ai souri parce que malgré tous les drames et toutes les épreuves The Fire est porteur d'espoir et d'optimiste.
Et parfois, j'ai même ri ! J'ai ri quand High & Lo se retrouvent à faire un karaoké, quand il fallait renouveler la vaisselle chez Kellan et Erika, quand Logan dénichait un nouveau documentaire improbable, ou encore quand Logan fait toute une histoire de sa recette miracle de masque pour les cheveux.



Bilan

Il y  a des livres qui sont si tristes, si dramatiques, qu'avec le recul, ils ne m'inspirent que de la colère, du désespoir. The Fire me fait sourire et je ne ressorts de cette lecture qu'avec un joli message d'amour et d'espoir. Certes, on y croise des personnages absolument détestables mais d'autres sont tellement héroïques (oui, Kellan, je parle de toi) que je ne peux que penser que malgré tous les défauts d'une personne, il y a ceux qui ne vous lâcheront pas, qui vous soutiendrons et vous aimerons inconditionnellement. The Fire, c'est ça. C'est l'histoire d'un personnage perdu, qui va bénéficier de l'amour de son frère, de son premier amour et aussi même un peu de sa presque belle-soeur. 
Alors oui, c'était éprouvant à lire mais qu'est-ce que c'était beau... 





Bonne fin de journée 

6 commentaires:

  1. Olala je ne savais pas qu'il était sortie ! J'avais vraiment adoré le precedent en le dévorant en une soirée ou deux. C'est clair, celui là est mon prochain achat !

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique chronique ! Tu m'as vraiment donner envie de commencer cette saga !

    RépondreSupprimer
  3. Ta chronique est pleines d'émotions. J'ai très envie de lire ce roman après avoir été très touchée par le premier de l'auteure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ♥
      Cette auteure est vraiment touchante

      Supprimer